Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1•2vuciné

Un point de vue sur des films , séries et parfois même des documentaires .

"Rêver" pour ...survivre ?

Publié le 11 Février 2017 par Hamid Ben in Cinéma, Hacksaw Ridge, La La Land, Sorties, All The Way, Biopic, Café Society, Deepwater.Horizon, Affiches

 Tu ne tueras point "Hacksaw Ridge" : L'histoire démarre "banalement" et va crescendo 
jusqu'à la scène finale du sauvetage où le personnage 
nous montre avec merveille , de quoi l'homme est capable 
dans sa quête de bonté et de sacrifice envers ses semblables.
Une belle histoire de foi en ses convictions d'humanisme; 
même si le cinéma redore le récit et le transforme en une histoire 
"angélique mais, c'est vrai qu'il existe et existera toujours, 
et Dieu soit loué, des êtres qui font preuve d'une grande humanité presque... 
surhumaine ; qui ont compris que l'homme est là pour se préserver 
et préserver ses semblables du précipice .
Une belle leçon de moral par les temps qui courent.On n'a pas le temps pour rêver, 
on a besoin d'agir et chanter et danser n'est qu'un répit mais ne résout pas 
le problème et n'aide en rien pour atteindre les consciences
Ce ne sont pas des films comme ce film là....lààà mais ("La La Land" ) qui vont réveiller 
les consciences; oh que non, loin de là( encore un La)
C'est vrai que ça change de tous ces films bruyants, violents 
et d'autres qui n'ont ni queue ni tète (...)
C'est vrai que les principaux acteurs (.....)ont accomplis, là (sic) une belle performances
De même que pour le réalisateur .
Revoir d'anciens registres des années 30,40 et 50 avec un œil nouveau (la technologie aidant)
n'a rien d'extraordinaire, d'autres s'y sont "frottés" à merveille (L'artiste )
Faire une comédie musicale à l'ancienne, sur fond d'histoire d'amour (Il y a une scène où on a l'impression que le jazzman regrette d'avoir pousser sa dulcinée à embrasser sa carrière et l'encourager à ne pas baisser les bras-Donc s'il l'a perdu c'est parce-qu'elle a réussi à accomplir son rêve ?) 

Pour rêver, on etait déja servit avec  BGG DE Spielberg

Pour la comédie légère  il y avait : Café society ( C'est réussi comme exercice aussi ), Ma vie de chat ou mème Elvis et Nixon...etc

 

Il y avait aussi Deep Water Horizon ,The Infiltrator ou Confirmation  pour les drames inspirés de faits reels

 

Sans oublier Mr Wolf , Marauders , Warcraft,  Stars War  et le dernier Star Trek ...etc ;pour l'action , le fantastique ; le spectacle quoi

Il y avait quand mème, plus interressant , tout au long de l'année :Les 7 mercenaires , Free State of Jones , All The Way , ,Snowden ...etc

 etd'autres que j'ai oublié

C'est vrai qu'avec les  performances des acteurs, de la realisation et quelques clins d’œil  ça et Là à d'anciens chefs-d’œuvres du genre (Comme celui fait au cinéma Bollywood), l'experience est reussie mais de Là à le plébiscité comme le meilleur film de l'année et sur tout les plans ?

Ou est-ce simplement l'effet Trump !!!??? 
  

"Rêver" pour ...survivre ?
"Rêver" pour ...survivre ?"Rêver" pour ...survivre ?"Rêver" pour ...survivre ?
Commenter cet article